Anna extended edition Anna - Extended Edition

Genre : horreur & recherche d'objets

Prix : 10€

Sorti en 2013

Durée de vie : entre 2 et 4 heures selon votre intuition avec les objets.

La vue a beau être à la première personne et les mouvements libres, Anna a l'ADN d'un point & click, c'est-à-dire qu'il vous faudra collecter de nombreux objets (rapidement plus d'une vingtaine !) et les utiliser ou les combiner à l'endroit et de la façon qui conviennent.
Malheureusement, ce n'est clairement pas le genre de gameplay que j'affectionne. Il faut beaucoup tâtonner, tourner en rond sans savoir vraiment quoi faire ni ce que le jeu attend de nous. Ce défaut n'est pas tellement inhérent au titre mais bel et bien au genre.

Car au-delà de cette considération, Anna dispose de beaucoup de qualités. Elle fait bien la cuisine et... oups, je m'égare. Non, en vérité, Anna est méchante, et ça tombe bien, c'est exactement ce que l'on veut dans un jeu d'horreur. Régulièrement, vous aurez affaire à de petits sursauts horrifiques, variés et imaginatifs. Ça change des jumpscares bidons à base de visage hurlant en gros plan, bien que nous ayons tout de même droit aux classiques sanglots de femme en fond sonore et vision de pièce qui brûle. La musique, bien que répétitive, est très bonne, d'une douceur et d'une mélancolie qui ne sont pas dans le ton habituel des jeux d'horreur. Le jeu est plutôt joli, les couleurs sont vives et souvent belles, bien que certains éléments du décor et animations soient parfois d'une qualité inférieure.
Plusieurs fins sont possibles – 8 en tout – et vous pouvez très bien finir le jeu en un quart d'heure si cela vous chante (mais bon, ce n'est pas exactement le but). En fait, le jeu nous encourage à toutes les voir, d'abord grâce à un système de sauvegarde libre, qu'il est bon de retrouver (il faut penser à sauvegarder fréquemment !), mais aussi grâce à tableau récapitulatif qui nous indique ce que nous avons trouvé et ce qu'il nous reste à découvrir.
Cependant il faut bien dire que certaines fins – et notamment la bonne fin – sont particulièrement difficiles à obtenir.

À noter que les textes du jeu sont traduits en français (mais pas les voix), ce qui est heureux puisqu'il y a beaucoup à lire (livres à collecter) et que le registe de vocabulaire est assez soutenu.

Finalement, le principal défaut d'Anna, c'est qu'elle n'est pas très souple (comprenez : pas très ergonomique), et que le fait de devoir passer des plombes dans l'inventaire rend l'aventure moins plaisante qu'elle ne le devrait.

pouce bleu

Anna - Extended Edition vous plaira si :
– vous êtes un amateur de point & click,
– vous voulez une histoire mystérieuse et inquiétante,
– chercher des heures durant quel objet doit aller à quel endroit ne vous dérange pas (des solutions complètes existent).

Anna extended edition Anna extended edition