antichamber Antichamber

Genre : puzzle surréaliste

Prix : 19€

Sorti en 2013

Durée de vie : entre 5 et 15 heures en fonction de la qualité des connections entre vos synapses.

Un jeu incroyable qui stimulera vos neurones comme rarement. Progresser dans ce labyrinthe et résoudre les énigmes s'avère très gratifiant. La direction artistique dépouillée – principalement blanche mais rehaussée parfois de couleurs vives –, la musique discrète et les bruitages éthérés confèrent à Antichamber une ambiance unique.

Il s'agira en résumé de trouver votre chemin dans un labyrinthe qui ne répond à aucune règle logique. Tourner à gauche peut vous ramener à droite, avancer tout droit peut vous faire revenir en arrière. Ce principe offre déjà beaucoup de possibilités, mais Antichamber ne s'arrête pas là. À la manière d'un zelda-like, vous obtiendrez rapidement un instrument qui vous permettra d'atteindre de nouveaux endroits grâce à un usage qui est au cœur du gameplay et que je vous laisse découvrir par vous-même ; la description du magasin ayant le bon goût de ne pas donner trop de détails.

Malgré le timer qui s'écoule lorsque vous commencez une partie, vous avez tout le temps de réfléchir, tourner en rond, revenir sur vos pas, et ainsi prendre le temps d'explorer et comprendre les mécanismes qui s'enrichissent au fur et à mesure de votre progression. Des petits messages vous donnent des indices sous forme de phrases courtes et énigmatiques qui vous encouragent à continuer.
La durée de vie dépend de votre aptitude à vous frayer un passage au mépris des règles usuelles de game-design, à savoir apprendre puis désapprendre. À moins d'avoir le cul bordé de nouilles ou d'être un génie, comptez à l'aise plusieurs heures.

Il n'y a aucune histoire pendant l'intégralité du jeu, et à peine une esquisse de contexte à la toute fin. Contrairement à The Witness, cela n'est pas frustrant car Antichamber sait prendre son temps pour nous offrir une séquence finale gratifiante.

Le prix peut paraître un poil élevé vu la direction artistique dépouillée, mais si vous êtes du genre acharné et déterminé à atteindre la FIN (qui vous nargue dès le début), vous en serez pleinement satisfait.

pouce bleu

Antichamber vous plaira si :
– vous aimez les graphismes dépouillés,
– vous n'avez pas peur d'être déboussolé,
– vous êtes persévérant,
– vous êtes prêt à oublier tout ce que vous savez, observer, essayer, échouer, apprendre puis gagner.

antichamber antichamber antichamber antichamber