beastiarium Beastiarium

Genre : aventure surréaliste

Prix : 15€

Sorti en 2016

Durée de vie : 2 heures si vous ne touchez pas le poisson.

La description de la page Steam de Bestiarium est sans doute l'une des plus mensongères qu'on puisse trouver. Ne vous attendez pas à trouver le quart de ce qui est annoncé.

Beastiarium est un jeu très simple, en vue FPS, qui vous fera passer de pièces en pièces, chacune disposant d'une ambiance propre et d'une petite "épreuve". Il y en a une dizaine comme ça, toutes avec une musique spécifique. La musique est d'ailleurs le point fort de ce jeu et apporte beaucoup au bizarre du titre, puisqu'à l'image du reste, elle n'a aucune cohérence. On peut ainsi passer d'une musique planante à de l'electro de boîte de nuit.
Concernant les bêtes que le jeu nous vend, ne vous faites aucune illusion : il n'y en a qu'une petite dizaine – certaines sont originales mais d'autres franchement décevantes.
Ne cherchez aucune logique ni aucune histoire ; il n'y en a pas, malgré la maigre tentative d'apporter une justification scénaristique à tout ce bazar. Le jeu est à prendre comme un petit délire absurde sans queue ni tête. Considéré ainsi, il est plutôt sympa.

Sympa, mais pas à 15€ – c'est beaucoup trop cher pour 2 malheureuses heures de gameplay sans se presser. Attendez les soldes, comme je l'ai fait.
Moi, j'ai aimé l'expérience, mais je suis bon public dès qu'il s'agit d'absurde. Si vous êtes hermétique à cela et préférez une véritable œuvre horrifique, une narration sérieuse ou du gameplay solide, passez votre chemin.

pouce bleu

Beastiarium vous plaira si :
– vous n'avez pas besoin d'histoire ni même de la moindre cohérence pour apprécier un titre,
– vous avez un goût prononcé pour l'absurde et le surréaliste,
– l'ambiance musicale compte beaucoup pour vous.

Beastiarium Beastiarium