Closure Closure

Genre : puzzle

Prix : 10€

Sorti en 2012

Durée de vie : environ 8 heures pour sortir du noir.

Ce que vous ne voyez pas n'existe pas.

Un concept tout simple qui donne un puzzle game efficace.

Closure se présente comme un jeu de plateforme en 2d, uniquement en noir et blanc. L'on passe à travers une succession de tableau de plus en plus retors, avec des mécaniques qui s'additionnent les unes aux autres et des puzzles parfois bien ardus.
Dans ces tableaux, vous trouverez plusieurs sources de lumières – lampes que l'on peut pivoter ou sphère que l'on peut transporter – qui éclairent le sol et les murs. Le but est à chaque fois d'atteindre la porte cachée quelque part dans le tableau, en sachant qu'elle peut parfois être verrouillée, et qu'il vous faudra trouver une ou plusieurs clés pour pouvoir l'ouvrir.
Un mur vous bloque le passage ? Il vous suffit d'écarter la lumière pour le faire disparaître dans l'obscurité. La clé est coincée derrière un précipice ? Et si ce précipice n'en était pas un, et qu'il vous suffise de transporter une sphère avec vous pour découvrir le sol sur lequel vous pouvez marcher ?
Mais attention de ne pas vous retrouver vous-même dans le noir ; vous tomberiez dans le néant et devrez recommencer.

Voilà ce qui vous attend avec Closure. La durée de vie est largement suffisante – le jeu est peut-être même un peu trop long, tant il ponce son concept autant qu’il peut pour nous offrir toutes sortes de variantes, un peu à la manière de The Witness.
Je n'oublie pas de mentionner que la musique joue un rôle particulièrement oppressant, qui ajoute à la noirceur du titre. À vous de trouver la lumière.

pouce bleu

Closure vous plaira si :
– vous aimez les puzzle game retors,
– vous adhérez à l'atmosphère un peu sinistre.

Closure

Closure