Lords of the Fallen Lords of the Fallen

Genre : action RPG

Prix : 30€

Sorti en 2014

Durée de vie : autour de 20 heures pour mettre fin à l'invasion des Rhogars.

Lords of the Fallen, c'est le jeu heavy metal par excellence ; au sens musical comme au sens propre.

L'on y incarne Harkyn, un paria qui va trouver la repentance en protégeant une forteresse d'une invasion démoniaque. Trois influences sont largement perceptibles : Dark Souls pour le gameplay exigeant et les monstres retors, Warhammer pour les colosses en armures et les démons, Darksiders pour le chara design à base de guerriers musculeux et monstres massifs.

Si vous trouviez Dark Souls lent et rigide, c'est que vous n'avez pas encore essayé Lords of the Fallen. Je peux vous dire que votre personnage et son quintal de ferraille sur le dos, vous allez en sentir la lourdeur. C'est si déroutant et frustrant que beaucoup en sont restés là. Mais si l'on s'accroche, l'on finit par prendre ses marques, d'autant plus que les ennemis, pour la plupart, ne sont pas plus rapides. De plus, il suivent tous ou presque un pattern rigoureux et prévisible, ce qui permet, à condition d'être méthodique, d'abattre les créatures les plus féroces (et notamment le premier boss, qui arrive après 10 minutes de jeu) sans subir un seul dégât. La brutalité des coups que l'on assène se fait très bien ressentir et parvient à rendre les combats plaisants.
De fait, vous serez rarement opposé à plus de trois adversaires à la fois. Plutôt que de multiplier les massacres de trashs mobs, le jeu favorise les duels contre d'autres brutes lourdement équipées.
Je me permet d'ailleurs de transmettre une astuce contre ces fameux colosses au bouclier imposant, dont presque personne n'arrive à percer la défense sans se prendre une riposte dans les dents ou vider son stock de magie. Il suffit tout bêtement de reculer pour qu'ils chargent, et de lancer une attaque lourde au même moment pour les étourdir.

La magie est de la partie et votre personnage pourra apprendre des sorts destructeurs si vous favorisez cette branche. Même sans y mettre tous ses points, elle s'avère très utile dans nombre de situations.

Les boss sont nombreux et proposent des défis relevés et variés. On échappe malheureusement pas au fameux boss qui appelle des trashs mobs pour l'aider, ou à un horrible duo qui demandera beaucoup de patience.

Côté graphismes, le jeu est honnête et n'a pas à avoir honte de ce qu'il propose, situé à mi-chemin entre Dark Souls 2 et Dark Souls 3, pour rester dans cette comparaison. Cependant, les environnements sont peu variés puisque vous passerez l'essentiel du temps dans les couloirs et sur les murs de cette forteresse enneigée. Quelques voyages dans les sous-sols ou dans des mondes mal famés sont prévus. À la manière d'un Souls, le jeu comprend de nombreux chemins et raccourcis à débloquer. Même le système de sauvegarde est similaire, avec réapparition des monstres. L'histoire est classique mais bien ficelée, et les dialogues avec les personnages parviennent à éveiller l'intérêt.

C'est peu dire qu'avec son gameplay aussi souple qu'un rhinocéros dans une baignoire, Lords of the Fallen ne convaincra pas tout le monde. Mais en tant que simulateur de brute en armure complète et massue de 50kg, vous ne trouverez pas mieux.

pouce bleu

Lords of the Fallen vous plaira si :
– vous êtes amateur de jeux action RPG difficiles,
– vous savez vous adapter au gameplay,
– vous ne recherchez pas l'exotisme (neige, démons, donjons durant tout le jeu).

Lords of the Fallen

Lords of the Fallen