NeonCode NeonCode

Genre : aventure futuriste

Prix : 1€

Sorti en 2018

Durée de vie : 1 heure pour visiter la ville et boucler l'enquête.

Largement inspiré de Blade Runner, NeonCode nous propose de mener une courte enquête policière dans une ville futuriste parsemée de couleurs flashys, de neons, de panneaux publicitaires et de voitures volantes.

Si la volonté de coller au plus près de l'ambiance mystique et maussade de Blade Runner est palpable, les limites techniques du jeu se font rapidement sentir. Son prix minuscule n'est pas un hasard ni le beau geste d'un philanthrope, mais plutôt celui d'un développeur lucide qui sait que, malgré toute sa bonne volonté, son jeu est très imparfait.
Développer une ville toute entière (ou du moins l'équivalent d'un quartier) pour un jeu indépendant qui peut se conclure en une heure, c'est assez osé, mais cela ne va pas sans inconvénients.
Primo, on s'aperçoit vite que le côté futuriste ne repose que sur quelques greffes d'éléments de décor, mais que 90% de la ville est constitué de bâtiments et textures génériques d'une cité lambda.
Secundo, la ville fait vide, on est loin du foisonnement d'une métropole futuriste. Les quelques badauds qui se promènent tournent en rond indéfiniment ou se tiennent parfaitement immobiles. Les modèles se répètent, il doit y avoir à peine une dizaine de skins différents.
Tertio, le sound design est porté disparu. De fait, l'ambiance en prend un sacré coup, et c'est tout le jeu qui perd de son intérêt puisque c'est bel et bien le cadre futuriste qui est censé faire sa singularité. Encore une fois, cela renforce le côté creux et factice de la ville. La musique d'ambiance qui passe en boucle, à base de notes de piano, n'est pas non plus adaptée au cadre.

Reste l'histoire, une enquête policière assez simple qui mènera d'un lieu à un autre, à croiser quelques personnages et à fouiller pour trouver quelques objets et indices. Il n'y a malheureusement rien de vraiment palpitant. Parfois, le manque d'indications fait que l'on ne sait même pas trop quoi faire (mais en général, il ne faut pas chercher bien loin).
À noter que l'on peut conduire une voiture, mais que la maniabilité est catastrophique. Il faudra pourtant s'y faire puisque qu'une course-poursuite est au planning.

Malgré tout, je ne peux pas vraiment condamner NeonCode, car il a le mérite de ne pas essayer nous mentir en se faisant passer pour plus qu'il n'est vraiment.
Le jeu n'est pas très bon mais pas catastrophique non plus. La ville est perfectible mais on y trouve tout de même des petits détails ici et là qui témoignent d'une certaine recherche et du travail effectué (un vaisseau qui vogue dans le ciel, une émission de télévision...). Sans être époustouflante, l'enquête est tout de même bien construite. L'ennui n'est jamais loin, mais la petite durée de vie fait qu'on peut finir l'histoire avant d'en avoir assez.

Bref... un jeu moyen, qui vaut surtout pour la petite dose de dépaysement qu'il offre.

pouce

NeonCode vous plaira si :
– vous recherchez une atmosphère particulière, façon promenade de minuit en centre-ville,
– vous êtes prêt à fouiller un peu pour trouver les objets demandés,
– le manque d'ambiance sonore et visuelle ne vous gêne pas.

NeonCode

NeonCode