Nevermind Nevermind

Genre : horreur psychologique

Prix : 20€

Sorti en 2015

Durée de vie : un peu plus de 30 minutes par patient, soit 3 heures au total.

J'ai longuement hésité avant d'acheter Nevermind, et pour cause, ce jeu fonctionne avec une technologie singulière dite de biofeedback. Il s'agit de connecter des capteurs de fréquence cardiaque ou d'expressions faciales à votre ordinateur afin le jeu le prenne en compte et qu'il puisse jauger en temps réel de notre état de stress et ainsi de renforcer les éléments horrifiques.

Le problème, c'est que je n'ai ni le matériel, ni les logiciels, que je n'ai pas trouvé de solution gratuite pour utiliser ma webcam, et donc que j'ai parcouru le jeu sans son atout principal.

Alors que donne Nevermind dans ce cas de figure ?
Et bien je vous passe les détails scénaristiques, mais vous allez, en somme, visiter les traumatismes de plusieurs individus afin de les aider à recouvrer la mémoire. Lorsque vous voyagez dans leur psyché torturée, vous allez être confronté à des visions troublantes ou cauchemardesques, tout en essayant de trouver et d'assembler les fragments de leur mémoire à travers quelques énigmes.

Il y a en tout 5 niveaux (individus traumatisés), le premier faisant office de long tutoriel. Cela assure un bon renouvellement des endroits, des ambiances et des éléments horrifiques. Cependant, ce fonctionnement a pour conséquence que la qualité des niveaux est inégale. Certains sont très réussis tandis que d'autres n'arrachent pas le moindre frisson.
Quant à l'absence de biofeedback, et donc de réaction à notre angoisse, elle s'illustre par le fait que les principaux éléments horrifiques n'apparaîtront pas. Il en résulte que le jeu est un peu "mort", que presque tout est inanimé, et donc que l'on s'ennuie un peu.

Malgré tout, l'expérience reste originale et plaisante, beaucoup de situations sont inventives, et rien que pour cela, Nevermind vaut le coup – pas à plein tarif, toutefois ; en tout cas pas sans biofeedback.

pouce bleu

Nevermind vous plaira si :
– vous aimez les atmosphères angoissantes,
– vous voulez un jeu d'horreur sans jumpscare bidon.

Nevermind Nevermind