Project Cabin Project Cabin

Genre : escape room

Prix : 1.60€

Sorti en 2017

Durée de vie : 1 heure de remue-méninges et 10 tentatives infructueuses.

Très dommage que ce Project Cabin ne sache pas se conclure aussi bien qu'il a commencé.
Il s'agit d'un petit escape room qui ne vous prendra pas plus d'une heure à finir. Vous commencez dans un petit chalet, sous une nuit enneigée. On est toute de suite attrapé par l'atmosphère, mystérieuse et vaguement inquiétante.
Pour une raison inconnue, la porte est fermée, et il vous faut résoudre quelques énigmes pour la dévérouiller. Bien trouvées, elles demandent juste ce qu'il faut d'astuce et de réflexion.

C'est une fois la porte ouverte que le bât blesse. Car le jeu ne s'arrête pas là : il vous faut encore accomplir certaines actions. Seulement l'absence totale de contexte fait que l'on ne sait même pas quel est l'objectif. Puisque nous sommes dehors, ne suffit-il pas de marcher jusqu'au bout de ce chemin éclairé ? On se dit que oui, vu qu'il mène à la fin. Sauf que ce n'est pas la bonne fin.
Alors on recommence, et l'on s'aperçoit que notre façon de résoudre les énigmes dans la maison n'était pas forcément la bonne. C'est bien trouvé puisque cela nous encourage à repenser les énigmes différemment. Seulement ce côté die and retry est moins amusant dans un jeu d'énigmes que dans un jeu de combats. On perd beaucoup de temps à farfouiller, on commence à pester, on progresse tout de même ; jusqu'à se rendre compte que si l'on a fait un peu mieux, ce n'est pas encore tout à fait ça, qu'il nous manque un objet pour finir, sauf qu'on ne peut plus aller le rechercher car la maison se referme dès qu'on sort, et qu'il faut donc encore recommencer ; sachant qu'il y a un bout de chemin à faire dans la neige et que notre personnage n'est pas rapide.

Dans la même veine, la préparation de la séquence finale est assez alambiquée, quoique l'on puisse y trouver une certaine logique a posteriori. Dernier défaut, l'apparition de la menace finale nous plonge dans un flou complet qui demeure même après qu'elle ait été neutralisée. Et il faut marcher deux minutes comme ça jusqu'à atteindre la fin. Ouf !

Project Cabin : un jeu en deux temps, prenant au départ, irritant à la fin. Dommage...

neutre

Project Cabin vous plaira si :
– vous êtes prêt à faire chauffer vos synapses.
– vous ne vous découragez pas facilement et supportez de recommencer plusieurs fois la même chose.

Project Cabin

Project Cabin