Statues Statues

Genre : horreur

Prix : 5€

Sorti en 2015

Durée de vie : environ 4 heures pour sortir du cauchemar.

Malgré des graphismes datés, des textures pauvres et un concept tout simple, Statues parvient à générer une tension de dingue !

Le concept, c'est qu'après un accident qui vous précipite à l'hôpital, toutes les statues de la ville se sont animées et veulent votre mort. Seulement elles n'avancent que lorsqu'elles sont en dehors de votre champ de vision.
Vous êtes averti de leur proximité par les battements de votre cœur, qui tambourine de plus en plus fort quand le danger s'approche. Tout simple mais diablement efficace, et vous vous surprendrez à sursauter plus d'une fois en vous retrouvant nez-à-nez avec un simple mannequin ou une statue de leprechaun.

Le risque avec ce concept étant de lasser très vite le joueur, Statues ne se contente pas que de ça. Le jeu compte 7 niveaux et tous se démarquent les uns des autres ; d'abord par le lieu, qui change à chaque fois et nous assure un dépaysement continuel ; par la nature de la menace (à chaque niveau son style de statues – et même quelques surprises...) ; par l'objectif à remplir (récolter des objets, remettre l'électricité dans un magasin, fuir une menace...) ; le tout relié par une histoire simple et cohérente.

La difficulté est réglable, et ce n'est pas du luxe, car certains niveaux sont vraiment durs. Dommage que la scénette de mort soit aussi pauvre, et se contente d'un gros plan sur la statue qui nous a attrapé. Il y manque la petite animation qui y aurait ajouté une véritable plus-value et renforcé son impact sur le joueur.

Il faut bien le dire : Statues est un jeu d'horreur atypique qui ne plaira pas à tout le monde. Certains resteront... de marbre – quand d'autres seront... raides de terreur.

pouce

Statues vous plaira si :
– vous appréciez l'idée d'une menace qui s'anime que lorsque vous ne la regardez pas,
– vous n'accordez pas grande importance aux graphismes,
– vous cherchez un jeu d'horreur qui repose sur la tension plus que sur le gore ou les jumpscares scriptés.

Statues

Statues