The Bridge The Bridge

Genre : casse-tête

Prix : 10€

Sorti en 2013

Durée de vie : environ 3 heures pour la première partie ; doublez la dose si vous tenez à accomplir les niveaux reflétés.

On trouve régulièrement des jeux qui intègrent de courtes séquences surréalistes inspirées des tableaux d'Escher, mais rarement des jeux qui s'appuient entièrement dessus. C'est le cas de The Bridge.

The Bridge est un jeu de casse-tête où l'on doit se frayer un chemin à l'intérieur de tableaux en 2d tortueux. Notre petit personnage commence à un endroit, et doit atteindre la porte située plus loin. Celle-ci est parfois verrouillée, et il faudra donc au préalable trouver la ou les clés.

Là où le gameplay devient intéressant, c'est que l'on peut faire tourner le tableau tout entier à 360°, dans un sens ou dans l'autre. Cependant, notre personnage restant soumis à la gravité, cela le fera glisser et tomber. Le but est ainsi d'accéder à de nouvelles surfaces qu'il n'aurait jamais pu atteindre simplement en marchant. Attention toutefois de ne pas tomber en dehors du cadre ! Mais lorsqu'inévitablement cela se produit, l'on peut alors rembobiner le temps autant qu'on le souhaite afin de rattraper son erreur. Une mécanique intéressante qui autorise autant d'essais qu'il le faudra.

Comme tous les jeux de ce genre, Les niveaux s'enrichissent au fur et à mesure de nouvelles mécaniques de plus en plus tordues. Il y a des énormes boulets à éviter, des vortex qui attirent et coincent tout ce qui passe trop près (dont ces fameux boulets), des rideaux qui permettent d'INVERSER le centre de gravité de notre personnage...
Le jeu est assez généreux en contenu, car une fois que vous aurez fini les 4 chapitres de 6 niveaux chacun, vous pourrez recommencer les mêmes en reflétés ; c'est-à-dire en plus durs. Le souci c'est que le jeu est très lent et que l'impatience finit par poindre. En effet, j'ai bien spécifié plus haut que notre personnage MARCHE – et il n'est pas rapide, le bougre.
Ce n'est pas le genre de jeu que l'on rush, mieux vaut prendre son temps. Mais c'est un bon jeu, avec un certain charme, notamment dû à ses graphismes crayonnés en noir et blanc. Alors si vous avez envie de vous stimuler les méninges, The Bridge est pour vous !

pouce bleu

The Bridge vous plaira si :
– vous aimez les casse-têtes conceptuels,
– le rythme lent et l'ambiance austères vous conviennent.

The Bridge

The Bridge