The Last Hope The Last Hope

Genre : runner

Prix : 1.50€

Sorti en 2016

Durée de vie : 1h30 pour faire le tour du monde avec un viking qui crève la dalle.

J'ai joué à The Last Hope poussé par ma curiosité, en sachant pertinemment que c'est un mauvais jeu et qu'il se fait défoncer par les critiques des autres joueurs.
Je voulais malgré tout savoir si ce jeu pouvait me régaler par sa médiocrité, savoir si ses nombreux bugs pouvaient être délicieusement ridicules, son histoire aussi savoureuse qu'une blague carambar.

En somme, répondre à cette question : The Last Hope est-il un nanard ou un navet ? Un mauvais jeu qui amuse ou un mauvais jeu qui ennuie ?

Et la réponse est : The Last Hope est un rutabaga de fond de cagette. C'est trèèèèès mauvais.
Le jeu n'est en fait qu'une sorte de runner. Avec un viking en armure, on doit traverser 4 pays – soit 4 niveaux hideusement modélisés – en courant et en esquivant squelettes qui glissent sur le sol, aliens de chez Spielberg et momies inanimées. L'on est certes équipé d'une épée et d'un bouclier, mais n'espérez même pas vous en servir contre les monstres puisque ceux-ci disparaissent au moindre contact, sans même produire un son, mais pas sans vous avoir retiré 10 points de vie au passage.
Vous devez, en parallèle des ennemis, gérer un compteur de faim et de soif qui décroît à toute vitesse. Si l'un ou l'autre tombe à 0, vous commencez à perdre des points de vie. Vous pouvez remonter vos compteurs en passant sur des items au sol : pommes, bouteilles de bière, poissons...

En plus d'être affreux, les niveaux sont ridiculement longs. Celui en Russie dure pas moins de 20 minutes ! 20 minutes où le jeu lag, car bien évidemment, il est mal optimisé, et où vous ne ferez rien d'autre que courir en passant sur toutes les pommes que vous trouverez pour ne pas mourir de faim ou de soif. Pommes rouges pour la faim, pommes vertes pour la soif. Ou peut-être l'inverse... De toute façon ne cherchez pas la logique, le jeu a été développé par un ado, c'est lui-même qui vous l'écrit fièrement dans les crédits. Ce qui signifie que ce n'est pas un troll.
Pauvre petit, on pourrait être indulgent, mais c'est qu'il a récidivé le bougre ! Ce jeu a une suite ! Non, DES suites !

La séquence finale vous fait faire un tour en avion (que vous ne pilotez pas), puis un tour en voiture de police (que vous conduisez comme vous pouvez), puis un voyage de 3 grosses minutes coincé dans une capsule spatiale qui va vers Mars, et où vous pouvez juste regarder les planètes qui défilent par la fenêtre, et enfin la séquence finale sur Mars où vous trouvez une machine à remonter le temps qui vous permet de sauver l'humanité de l'extinction que vous avez-vous même provoqué dans l'intro du jeu. Et ça vous permet de devenir le président. Voilà. Bon. Où sont mes cachets d'aspirine ?

The Last Hope = un rutabaga de fond de cagette.

pouce rouge

The Last Hope vous plaira si :
– il ne vous plaira pas.

The Last Hope

The Last HopeL'épée glisse toute seule sur le côté et vole à côté du héros.